Construire les mobilisations sans plus attendre ! Motion unanime du Conseil départemental FSU31

lundi 16 avril 2018
par  fsu31
popularité : 65%

Construire les mobilisations sans plus attendre !

Après la réussite des grèves et des manifestations des 12 septembre, 10 octobre et 22 mars et les diverses mobilisations interprofessionnelles, la FSU31 attend de la FSU nationale une meilleure inscription, volontariste, dans les mobilisations de la période, avec une stratégie permettant à de plus en plus de personnels de s’y associer. Il est nécessaire maintenant de relier les luttes des différents secteurs car toutes viennent s’opposer à un projet politique commun, celui de la destruction d’un modèle social et des services publics qui le porte, par leur marchandisation et leur mise en concurrence. Parce qu’aussi le sort réservé au statut des agents de la FP ne peut être dissocié de ce qui se trame pour celui des cheminots, ou de ce qui a été fait pour les salarié-e-s du privé via les lois travail. C’est la même logique comptable et de déréglementation qui est à l’œuvre, ce qui rend incontournable la dimension interprofessionnelle. Un plan d’action est nécessaire pour que les personnels et au-delà l’ensemble des salarié-e-s, retraité-e-s, privé-e-s d’emploi et jeunes s’emparent plus largement des enjeux de la période.
Le gouvernement s’emploie au démontage systématique de tout ce qui peut créer de l’égalité et de la justice dans notre société, nous devons amplifier un mouvement qui l’arrête dans son projet. La FSU doit également dans cette période mieux donner à voir, aux personnels comme aux usagers, la logique d’ensemble de la politique éducative en cours
Le CDFD de la FSU31 demande à la FSU d’annoncer rapidement à la profession un cadre d’actions qui permette à la profession de se projeter dans les semaines qui viennent et de mieux s’emparer des raisons de se mobiliser. Nous proposons que soit élaboré très rapidement un calendrier alternant des journées de mobilisations sans retrait de salaire et des journées de grève qui correspondent au calendrier de lutte des cheminot-e-s.
Ainsi, le CDFD de la FSU31 propose d’ores et déjà, au-delà d’un préavis de grève déposé par la FSU nationale et couvrant la période jusqu’aux vacances d’été :
- Un appel au 19 avril et au 3 mai
- Un appel le plus en amont possible à un 1er mai exceptionnel, tourné vers la question de l’intérêt général.
- La construction d’un rassemblement, par exemple le samedi 5 mai, le plus large possible au-delà des organisations syndicales, avec des associations et partis politiques progressistes, après un 1er mai déjà construit dans cette logique et ce cadre.
- Des journées de grève, de manifestation et d’action bien au-delà de celles que les organisations de la FP ont programmées ou envisagent le 22 mai et à la mi-juin et dont on ne peut pas se contenter.
Un tel calendrier donnerait aux collègues la certitude que nous sommes réellement, pleinement et sans hésitation, engagé-e-s dans un mouvement qui a du sens et des perspectives. Il contribuerait à donner l’élan pour développer les nécessaires débats sur nos lieux de travail.
En Haute-Garonne, la section départementale FSU appelle aux 19 avril avec la CGT et Solidaires et s’attache d’ores et déjà à construire avec la CGT et les organisations de transformation sociale qui le souhaitent, dans le cadre le plus large possible, les mobilisations des 1er, 3 et 5 mai.

Motion du CDFD FSU31 adoptée à l’unanimité lors de sa réunion du jeudi 12 avril 2018


Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 24 juin 2018

Publication

290 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
1 Site Web
2 Auteurs

Visites

0 aujourd’hui
7 hier
32576 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté